La réflexion sur l’école camerounaise se poursuit

mercredi 10 février 2016
par Administrateur FECASE
popularité : 8%

Il est clair que le modèle économique ultralibéral nous mène tout droit vers la catastrophe. Surexploitation des ressources fossiles, pollution de l’environnement, réchauffement climatique avec pour conséquence la fonte des glaciers polaires et la montée du niveau des mers, la désertification et les famines. La liste est tellement longue qu’on ne saurait l’épuiser. Comment arrêter un tel phénomène qui menace la vie sur notre planète ? Les Chefs d’États sont incapables de s’accorder puisqu’ils sont pour la plupart sous la coupe réglée des multinationales acteurs de la destruction de l’environnement. L’éducation reste alors la solution la plus efficace, même si elle prend un peu plus de temps. En éduquant les jeunes enfants à ne pas céder à la folie de la consommation qui justifie le gaspillage des ressources, on peut obliger les entreprises à produire moins, donc à limiter le gaspillage des ressources, la pollution... Mais nos systèmes éducatifs actuels ne peuvent le faire ; il faut donc les révolutionner pour les disposer à jouer le rôle de moteur pour le développement durable. Le SNAEF s’exerce à baliser la voie d’une telle école. Des recherches sont effectuées dans ce sens et présentées aux camarades. Vivement qu’elles soient systématisées et donner lieu à un débat national.


Portfolio

JPEG - 259.4 ko JPEG - 259.1 ko JPEG - 258.7 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois