Les cours de vacances scolaires : enjeux et défis

mardi 25 juillet 2017
par Ombiono Paul
popularité : 10%

Dans le souci de remonter le niveau scolaire de leurs enfants ou de les rendre plus compétitifs, les parents envoient leurs enfants à l’école pendant les grandes vacances. Reportage dans les établissements de Yaoundé.

Cela est devenu une tradition : dès que les élèves prennent leurs grandes vacances, les parents vont les inscrire dans certains établissements scolaires privés pour qu’ils prennent encore des cours.

L’on va remarquer que ce sont les parents nantis qui se livrent à cette activité. Certains d’entre eux que nous avons rencontrés nous laissent croire que c’est pour relever le niveau de l’enfant qui n’était pas jusque-là compétitifs, ou alors pour les préparer à mieux affronter l’année scolaire suivante, nous disent-ils.

Les élèves y prennent part de différentes façons. Lorsqu’on les approche, certains disent y aller par contrainte : « c’est mon père qui m’a envoyé ici [à l’école] pour que je m’occupe pendant les grandes vacances. Il estime que je suis trop dispersé et qu’il s’agit de canaliser mes énergies. J’aimerais pourtant aller en vacance dans notre village, mais il me fait croire qu’en son absence ce n’est pas possible parce qu’il a peur des sorciers ». D’autres semblent être bien motivés. Bienvenu, que nous avons rencontré à l’Institut Victor Hugo affirme qu’il a eu 9/20 de moyenne. Il passe donc les cours de vacances pour relever son niveau. Elève de 2nde C, il reçoit particulièrement des cours de mathématique, de physique et de chimie tous les jours jusqu’à midi exceptés les samedis et les dimanches où il peut se reposer. A la question de savoir s’il n’a pas peur de plafonner, c’est-à-dire d’affaiblir son cerveau, il répond qu’il se sent obligé de passer ces cours pour se mettre à niveau. Les parents quant à eux pensent que les enfants doivent y aller pour plusieurs raisons. Certains affirment que c’est dans le souci de les mettre à niveau, d’autres affirment que c’est pour les rendre plus compétitifs. Dans cette catégorie, il s’agit des enfants qui ont pourtant été admis en classe supérieure avec de bonnes notes, mais passer les cours de vacances signifie leur faire des pré-leçons pour qu’en classe durant l’année qu’ils soient au-dessus de la mêlée. Les derniers avouent purement et simplement ne pas avoir les moyens de contrôler leurs enfants quand ils sont à la maison en leur absence.

A l’analyse, on se rend compte que la raison la plus fondée de ces cours de vacances c’est de se débarrasser des enfants. Lorsqu’on regarde de près, les enfants qui participent à ces cours de vacances, sont ceux des parents nantis qui peuvent faire recours à des ménagères. Mais les enfants étant déjà grand l’objectif est de chercher à les occuper continuellement.

Pour les promoteurs de ces cours, les motivations sont autres. Il s’agit d’exploiter au maximum leurs structures et de les rendre aussi rentable que possible. L’autre raison est que, étant en concurrence, ils veulent doper les élèves pour qu’ils réussissent aux examens sans se préoccuper de ce qui va leur arriver après leur succès. Pour être clair, le souci est plus mercantile que pédagogique.

Du côté de l’enfant, il faut dire que ces cours sont plutôt nocifs. Il y a un moment pour le cerveau de travailler et un moment pour se reposer. C’est à ce prix qu’il peut se pérenniser et se régénérer. Lorsqu’on l’oblige à rester en activité douze mois sur douze, cela devient dangereux. Pourquoi ne pas permettre aux enfants de changer d’activités en allant par exemple mener des activités champêtres ou en allant apprendre la musique ou le dessin qui peuvent cultiver l’esprit esthétique ? Les parents doivent comprendre qu’il leur appartient de ne pas envoyer les enfants à l’école pendant les vacances pour sauvegarder leur santé et assurer leur longévité.

Il y a pourtant un découpage annuel qui prévoit des périodes de congé et de vacances. Il appartient aux gouvernants de faire appliquer la réglementation afin de préserver ses citoyens de cette lente destruction qui n’attire l’attention de personne.


Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois