PLAIDOYER POUR L’EDUCATION INCLUSIVE DANS L’ARRONDISSEMENT DE YAOUNDE II

vendredi 20 avril 2018
par Administrateur FECASE
popularité : 100%

Dans le cadre du projet AVENIR qui vise la réinsertion scolaire des enfants vulnérables de Yaoundé II, Plan-Cameroun a organisé en partenariat avec le CEFAN un atelier de plaidoyer en direction des autorités municipales et traditionnelles de l’arrondissement de Yaoundé II en présence des responsables des ministères en charge de l’éducation de cette unité administrative. Les activités de plaidoyer proprement dits étaient conduites par le CEFAN qui est en charge de ce volet dans le projet. Trois communications ont été adressées à cet effet aux participants. La première qui a été faite par la directrice du projet AVENIR au sein de Plan-Cameroun était une présentation du projet aux participants afin qu’ils soient mieux imprégnés des objectifs visés. La deuxième qui a été présentée par le Secrétaire Général de FECASE avait pour but de montrer à l’assistance les enjeux et les défis de l’éducation inclusive dans l’arrondissement de Yaoundé II. Plusieurs enfants de cet arrondissement sont exclus du système éducatif du fait de la pauvreté, de l’ignorance des parents et de certaines valeurs culturelles au point où cette unité administrative a été classée "zone d’éducation prioritaire" (ZEP) en pleine ville et dans une région fortement scolarisée. En effet, près de 50% des enfants en âge scolaire sont hors des salles de classes et se livrent au petit commerce. L’enjeu de la scolarisation de ces enfants, c’est d’assécher la potentielle mare de la délinquance, de la violence, de l’intégrisme et de l’intolérance que constitue l’ignorance. Une jeunesse non scolarisée est en effet un terreau de la violence, une proie pour les manipulateurs, sans compter qu’elle ne peut constituer un moteur pour le développement, celui-ci étant l’affaire de la connaissance intellectuelle. Donc, une jeunesse non scolarisée est dangereuse pour toute la communauté. Raison pour laquelle elle doit se mobiliser pour se protéger préventivement en envoyant tous les enfants à l’école. Le point focal du CEFAN dans le projet AVENIR a enfin présenté "les offres passerelles", comment elles sont financées par Plan-Cameroun et pour quelle durée. La scolarité des enfants qui sont réinsérés dans le circuit scolaire est, dans le cadre de ces offres, financée Plan-Cameroun. Ces financements vont prendre fin en 2019. Voilà pourquoi la mairie doit prendre le relai du financement pour que ces enfants ne sortent pas du circuit scolaire. Le maire semble avoir entendu cet appel.


Portfolio

JPEG - 4.8 Mo JPEG - 5.1 Mo JPEG - 4.4 Mo JPEG - 5.5 Mo

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

8 septembre 2017 - LE CEFAN RECOIT LA MISSION D’OXFAM

La coalition EPT du Cameroun a reçu la visite de M. Ohene Boateng d’OXFAM qui est la structure en (...)