9me CONFERENCE REGIONALE DE L’IERAF

jeudi 29 novembre 2018
par Administrateur FECASE
popularité : 1%

Du 05 au 10 novembre 2018 à Grand-Bassam, l’Internationale de l’éducation région Afrique a tenu sa neuvième conférence régionale placée sous le thème : « Une éducation équitable, inclusive et de qualité en Afrique : le rôle des syndicats de l’éducation dans la réalisation de l’agenda 2030 ». Au niveau régional, la Conférence est le congrès des affiliés de l’IE et se tient tous les quatre ans avant le Congrès mondial, selon les textes de l’IE. Elle donne donc l’occasion aux organisations syndicales d’examiner la situation de l’éducation dans le continent, de faire le bilan des activités programmées pendant le mandat, d’adopter un plan d’action pour les quatre prochaines années et d’élire le bureau régional. L’agenda 2030 était ainsi au cœur des travaux de la Conférence régionale. Les grands problèmes de l’éducation qui se posent au continent et au monde entier étaient abordés sous l’angle de l’ODD4 et de la stratégie continentale de l’éducation (CESA 16-25). Les exposés prévus à cet effet ont permis au participants de faire le point de la mise en œuvre des divers cibles de l’ODD4. La situation globale de l’Afrique ne prête pas à l’optimisme : sous financement de l’éducation, marche à pas de géant de la marchandisation et de la privatisation de l’éducation, universalisation de l’éducation de base à pas de tortue, conflits armés et crises sécuritaires qui impactent négativementsur la scolarisation des enfants... Comment venir à bout de ces difficultés qui hypothèquent la réalisation de l’ODD4 et du CESA 16-25 ? Tel était justement le panel qu’animait le Secrétaire général de la FECASE. L’action majeure à mener à cet effet est bien le refinancement de l’éducation publique. C’est dans cette direction que doivent être orientés les efforts des syndicats et de la société civile. Le mouvement lancé contre la privatisation de l’éducation est une bonne initiative qui va dans ce sens. Tout est-il donc si noir sous le ciel de l’éducation en Afrique ? Dans cet océan de problèmes émergent quelques îlots d’optimisme : des succès dans certains pays tels le Kenya, l’Ouganda et le Liberia, de la lutte contre les grands groupes occidentaux qui travaillent à la privatisation de l’éducation en créant des écoles "low cost"où l’on dispense de l’éducation au rabais sous le prétexte qu’elles coûtent moins cher ; la résistance active contre la violation des droits syndicaux ; le début de la mise en œuvre de l’unité syndicale dans certains pays ; le rajeunissement et la féminisation progressifs des cadres syndicaux. Des résolutions ont été prises et des recommandations formulées pour initier et soutenir des activités qui vont dans le sens de la reprise de l’initiative par les enseignants face au monstre néolibéral qui démolit les acquis sociaux en privatisant à tout vent. Un nouveau bureau a été élu avec à sa tête le Secrétaire général du GNAT du Ghana. Enfin, il faut noter que la préparation de cette conférence semble avoir été mal faite à cause de la centralisation des activités préparatoires par le bureau régional. Improvisation, retard, manquement, oubli, ont caractérisé le déroulement des travaux. Ce n’était une bonne image que nous avons laissé à nos partenaires.Vivement que la rigueur dans la gestion des évènements devienne une réalité dans notre bureau régional.


Portfolio

JPEG - 826.8 ko JPEG - 620.9 ko JPEG - 929 ko JPEG - 765 ko

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

21 décembre 2016 - TENUE DES SESSIONS ORDINAIRES DE L’ASSEMBLEE GENERALE ET DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CEFAN

La coalition EPT, le Cameroon Education For All Ntworks (CEFAN) a tenu le 08 décembre 2016 son (...)

9 décembre 2014 - MENACE SUR LA LIBERTE DE MANIFESTATION

Le gouvernement vient de faire voter une loi contre le terrorisme à l’Assemblée Nationale. A en (...)