Une Pédagogie de la maîtrise

mardi 29 mars 2011
par Administrateur FECASE
popularité : 1%

Tout enseignement, de ce point de vue, devient apprentissage des secrets de la communauté. Dans les sociétés antiques, l’initiation s’est imposée comme la seule forme de pédagogie. Ici, le maître a le devoir d’élever l’apprenant à son niveau afin que celui-ci devienne à son tour le gardien du sacré. On comprend aisément qu’au terme de l’initiation, le disciple incarne convenablement son maître.

L’initiation se comprend mieux lorsqu’elle est mise en relation avec l’être humain comme agent social. Il s’agit d’une formation intégrale qui, non seulement confère à l’enfant l’humanité, mais encore le rend plus apte à servir sa communauté. Une telle formation s’accommode mal des échecs et du dualisme maître-élève.

Depuis des siècles, les peuples n’ont cessé d’interroger le cosmos pour en découcrir les secrets. Cette tradition qui a fait ses preuves dans les sociétés évoluées s’impose de tout temps comme la clé de voûte des relations de l’homme au monde et par conséquent de tout développement. L’homme en tant qu’élément du monde lui même n’échappe pas au principe général de son évolution, il doit l’orienter à son profit sans toutefois perturber l’équilibre du monde. Il s’agit de domestiquer son environnement tout en le préservant. Une telle opération exige une parfaite connaissance des lois qui régissent l’univers et ses mouvements.

Aucun homme ne peut s’épanouir sans ce contact permanent avec son univers. La société a l’obligation de préserver le lien entre ses membres et leur environnement immédiat. Ce faisant, l’homme devient le maître de l’univers afin d’être maître de lui-même et maître du développement de la société.

La pédagogie initiatique sonne donc le gas de l’organisation irrationnelle de notre société. Celle-ci doit résolument s’ouvrir au savoir si elle veut se placer définitivement sur l’orbite du développement. Plusieurs exigences s’imposent à cet effet, mais principalement :
- réformer les programmes scolaires pour les adapter aux méthodes universelles d’interrogation du monde,

- transformer nos établissements scolaires en véritables laboratoires du savoir pour qu’ils cessent d’être des cadres formels d’inculture,

- créer des instituts de recherche de qualité pour adapter le savoir aux problèmes de notre environnement et concevoir une technologie appropriée,

- former les enseignants de manière à en faire des gardiens du savoir, de vrais pédagogues et des maîtres de la société qui apprennent à chaque enfant le goût du savoir qafin d’être plus utile à la communauté. L’enfant ainsi initié aux fondements de sa société par son maître sera en mesure de transmettre le secret aux générations futures et de préserver ainsi l’harmonie et l’équilibre du groupe. L’ignorance et l’échec sont alors impropres à la vie d’un enfant. Car chaque enfant est un maître en puissance ; le principal est de savoir l’y conduire.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

9 décembre 2014 - SORTIE DES NOUVEAUX PROFESSEURS DE L’ENS DE YAOUNDE

Une nouvelle cuvée de professeurs de lycées et conseillers d’orientation est sur le terrain depuis (...)