05 Octobre

mardi 11 octobre 2011
par Mve Atangana
popularité : 1%

05 octobre : fête ou mobilisation, quelle signification ?

Au même titre que le 08 mars ou d’autres journées, et plus que les fêtes religieuses, le 05 octobre semble progressivement entrer dans la mémoire collective comme une immense kermesse ou tout le monde parait trouver son compte. Mais ici, la dimension digesto-festive a pris le dessus reléguant au second plan de fait tous les autres aspects de cette journée. Les différents banquets organisées ca et la, les festives et les agapes aménagés sembles avoir confisqué et capté le réel de cette journée. Tout ce passe comme ci le 05 octobre est devenu le moment propice pour servir de défouloir et d’exutoire des prestations habituelles des 364 autres jours. Ainsi appréhendée, cette journée servirait de par avant et d’instance de légitimation du statuquo c’est-à-dire une clochardisation et une infantilisation déguisée de ce noble métier que mérite certainement plus d’égard et de considération de la part des pouvoirs publics et de la société tout entière. Il apparait de ce fait plus qu’opportun pour nous enseignants de restituer le 05 octobres dans sa portée réelle et sa vraie signification. Le 05 octobre, c’est le moment de s’arrêter un instant sur les conditions de vies et d’exercices de notre métier qui contrairement ne sont pas des plus optimales. Pourtant les raisons d’interpeller les différents acteurs donc les pouvoirs publics, ne manquent pas. Il y a lieu d’amener le gouvernement à respecter et appliquer les engagements qu’ils ont pris au niveau national (application du statut particulier des enseignants, intégration des contractuels) et même international. C’est en se réappropriant véritablement le 05 octobre que les enseignants pourront trouver toute leur place dans la société et militer pour améliorer leur statut. Il y a donc lieu d’éviter de servir d’instruments de manipulation ou de se laisser caporaliser par des défiles et des paroles devant des autorités administratives et politique de quelques niveau que se soit. Au bout du compte, nous interpellons nos collègues et nos confrères a se réapproprier cette journée qui n’est pas celle de l’achat et du port du pagne, des festins. Le 05 octobre, c’est une journée d’éveil, une journée de réflexions pour maintenir l’attention et l’écoute de toute la communauté éducatives sur notre rôle et notre statut dans la société. Ce qu’elle n’aurait jamais du cesser d’être. Aime Parfait Mve Atangana


Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

26 décembre 2018 - Concertation du Bureau fédéral

Dans la perspective de la collecte des données qui commence en février, le bureau fédéral s’est (...)

23 novembre 2018 - INSÉCURITÉ ET EDUCATION

Pendant le mois de novembre, des élèves et des enseignants ont été enlevés dans les régions (...)

8 septembre 2018 - RENTREE SCOLAIRE SANGLANTE DANS LE NORD-OUEST ET LE SUD-OUEST

Dans plusieurs localités du Nord-Ouest, des chefs d’établissements, enseignants et élèves ont été (...)

16 avril 2018 - RENTREE DU 3e TRIMESTRE

Les élèves du primaire et du secondaire ont repris les classes ce matin pour le compte du (...)

16 avril 2018 - LA FECASE A L’INSTANCE DE COORDINATIONALE (INC)DU FONDS MONDIAL D LA SANTE

Le Secrétaire général de la FECASE a été élu comme représentant des syndicats dans l’ICN du Fonds (...)