JOURNEE MONDIALE DES ENSEIGNANTS (JME) DU 05 OCTOBRE 2013 : MESSAGE DES SYNDICATS CAMEROUNAIS

mercredi 30 octobre 2013
par Administrateur FECASE
popularité : 1%

Chers enseignant(e)s du Cameroun,

La JME est l’occasion de mobiliser l’opinion mondiale pour faire avancer le processus de réalisation de la Recommandation UNESCO- OIT sur la condition du personnel enseignant que notre Etat, et bien d’autres, ont signé le 05 octobre 1966 à Paris.

Le thème de cette édition 2013, « Appel pour les enseignants », est une invitation pour les communautés nationales à traduire dans les actes cette Recommandation qui vise à fournir aux enseignants les conditions de vie et de travail à la hauteur de la mission de formation des hommes, et de construction de la paix qui leur est confiée. Il ne doit surtout pas se transformer dans certains pays en « Appel aux enseignants », ce qui serait alors une stratégie pour occulter les revendications légitimes de leurs droits toujours à la périphérie des préoccupations de bien de gouvernements, et ne leur exiger que des devoirs, toujours des devoirs.

Le thème de cette année cadre fort heureusement avec la situation des enseignants au Cameroun. En effet, 20 mois de négociations entre les syndicats et les pouvoirs publics ont abouti à des accords sur :
- l’intégration des professeurs et instituteurs contractuels dans la Fonction Publique ;
- l’intégration des enseignants d’EPS dans le Statut Particulier des Fonctionnaires des Corps de l’Education Nationale ;
- le rééchelonnement indiciaire ;
- les conditions d’attribution des Palmes Académiques ;
- la revalorisation substantielle de la Prime de documentation et de Recherche.

Après l’espoir suscité par les résultats sus évoqués, force est de constater qu’aucun de ces accords n’a encore pu être réalisé, et pour certains, après plus d’un an qu’on y soit parvenu ! Les syndicats ont exprimé leur mécontentement au gouvernement par rapport à cette situation qui entretient les enseignant(e)s dans la précarité, et dégrade de façon continue la qualité de l’enseignement.

Nous avions donc besoin d’un « Appel pour les enseignants » en direction de toute la Nation, afin qu’elle se mobilise pour l’actualisation des aspirations légitimes des enseignant(e)s. En attendant que les autres se joignent à nous, nous exhortons les enseignant(e)s à rentrer dans les organisations syndicales pour mieux y défendre leurs droits. La syndicalisation reste la meilleure voie pour faire triompher nos préoccupations légitimes.

Un pour tous, tous pour un !

Pour la FESER Pour la FECASE

Jean KAMDEM Thobie Emanuel MBASSI ONDOA


Navigation

Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

26 décembre 2018 - Concertation du Bureau fédéral

Dans la perspective de la collecte des données qui commence en février, le bureau fédéral s’est (...)

23 novembre 2018 - INSÉCURITÉ ET EDUCATION

Pendant le mois de novembre, des élèves et des enseignants ont été enlevés dans les régions (...)

8 septembre 2018 - RENTREE SCOLAIRE SANGLANTE DANS LE NORD-OUEST ET LE SUD-OUEST

Dans plusieurs localités du Nord-Ouest, des chefs d’établissements, enseignants et élèves ont été (...)

16 avril 2018 - RENTREE DU 3e TRIMESTRE

Les élèves du primaire et du secondaire ont repris les classes ce matin pour le compte du (...)

16 avril 2018 - LA FECASE A L’INSTANCE DE COORDINATIONALE (INC)DU FONDS MONDIAL D LA SANTE

Le Secrétaire général de la FECASE a été élu comme représentant des syndicats dans l’ICN du Fonds (...)